Céline Berni, graphiste, pourvoyeuse d'idées ludiques créées autour du papier depuis le XXe siècle.

Attrape-moi si tu peux

Mentions légales. CGV.
© Kosmik - 2015/2016

mai 15, 2015Le GiphoscopePosted In: Art graphique

un exemple de giphoscope

On connaissait le travail d'INSA, le collectif de graffeurs fous qui avait envie de voir les murs bouger grâce, entre autres, à La Boîte Verte : http://www.laboiteverte.fr/les-graffitis-animes-en-gif-dinsa/

Et oui, des gifs en graffitis, il fallait y penser ! En plus de ça, INSA n'a pas jugé que le projet était aussi pharaonique qu'il en avait l'air (imaginons : il faut quand même repeindre le mur environ 8 fois... tu vois déjà ton épuisement quand tu dois repeindre ton couloir en blanc et tu compatis) et il a poussé le délire jusqu'à l'espace. Mais comme ils ont réalisé sans doute assez rapidement que ça n'était pas évident de peindre des étoiles ou des météorites, ils se sont contentés de prendre les photos depuis un satellite et d'une immense surface du sol terrestre qu'ils ont peinte, et repeinte, et repeinte... : 

 



Alors oui, tout ça était impressionnant et m'a totalement fascinée, mais là où l'esprit humain est juste incroyable, c'est que pendant ce temps, du côté de l'Italie, deux gars - Alessandro Scali et Marco Calabrese - ont inventé une machine qu'on peut tous avoir chez soi et qui permet de voir le gif en vrai, directement sous ses yeux ébahis, sans passer par le subterfuge de la photo... Et cette machine merveilleuse s'appelle le Giphoscope. 

Je trouve cet objet résolument Steampunk dans le choix des matériaux et cette manivelle qu'on a envie de tourner sans s'arrêter, pour à chaque fois voir la magie opérer en 24 images. En plus, il y a de l'artisanat là-dedans, puisque le Giphoscope est intégralement fabriqué à la main. Une merveille, que je vous dis !

A découvrir sans plus tarder : www.giphoscope.com